Traffic : enfin une seconde édition

Loin de l’individualisme régnant dans l’univers de la mode, le salon parisien Traffic vise à favoriser les échanges et créer des opportunités business. Entrée gratuite pour les marques les 5 et 6 avril 2017 !

La première édition en 2015 fut un grand succès La première édition en 2015 et il aura fallut plus de temps que prévu pour mettre en place un second rendez-vous. Changement de date et formule gonflée à bloc, Traffic revient les 5 et 6 avril prochains. « Avec un taux de satisfaction visiteurs exceptionnel de 95 pour cent, il était évident pour nous de revenir encore plus fort », souligne Priscilla Jokhoo, Directrice du salon. Organisé par la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin, qui accompagne chaque année 600 entreprises dans leur développement et leur conquête de nouveaux marchés, l’événement répond à trois objectifs : favoriser les échanges entre les marques de mode et les interlocuteurs les plus adaptés à leurs problématiques, créer des opportunités business entre les différents acteurs et valoriser l’innovation française et internationale.

Une plateforme unique

Au sein du Carreau du Temple, Traffic sera réparti en 4 univers : Innovation, Retail, Marketing et Export. « Le challenge de l’événement est de faire se rencontrer différents prestataires de service pour répondre aux questions des marques, mais le but est aussi que celles-ci se retrouvent afin de discuter de problématiques communes », explique Priscilla Jokhoo.

Traffic : enfin une seconde édition

Architecture commerciale, merchandising, scénographie, conseils juridiques, logistique, shooting web ou encore boutique éphémère, un sujet dans l’air du temps, mais pas que, Traffic c’est une foule de solution pour tous les acteurs de la mode. On y retrouvera d’ailleurs de nouveaux acteurs incontournables du web comme le tout jeune moteur de recherche par défilés, accessoires et lookbooks par mots clés : Tagwalk. Tagwalk

Capter les nouvelles tendances de marché

Le salon proposera aussi 10 conférences prospectives et 50 workshops, territoires d’expression, entre les visiteurs et les exposants. Parmi les nombreux sujets abordés : le développement durable au sein de la mode, les innovations au service du client (avec L’Exception.com, Lectra et Dassault), le marché des Millennials, la market place comme nouvelle source de croissance, le marché chinois.

« Les bénéfices de Traffic sont multiples, confient Laura Do et Bastien Laurent, créateurs de la marque de mode Avoc. La mode est un univers où règne aujourd’hui un grand individualisme, avec parfois beaucoup d’égo mais en même temps un énorme besoin de parler, de se retrouver. Traffic permet ces échanges mais offre aussi des contenus très concrets et très précieux. Les différents acteurs peuvent évoquer leur propre expérience mais aussi apprendre dans des domaines très pointus comme le développement à l’international, ou des nouveaux outils de gestion. Traffic réussit à réunir tout cela. » Le duo signe d’ailleurs les images et la charte graphique de cette deuxième édition.

Photos : salon Traffic

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS