• Home
  • Actualite
  • Retail
  • Les Galeries Lafayette imaginent un projet inédit avec Prada

Les Galeries Lafayette imaginent un projet inédit avec Prada

Retail

Par Herve Dewintre

8 févr. 2021

Les restrictions imposées aux grandes surfaces non-alimentaires n’ont pas bridé l’imagination ni le volontarisme des Galeries Lafayette, forcées de fermer tous ses grands magasins physique en France, à l’exception de celui des Champs-Elysées. Ce volontarisme s’exprime par l’exploration intensive de toutes les possibilités du net et notamment, ce mois-ci, par le lancement d’un projet inédit réalisé en collaboration avec la griffe de luxe italienne Prada. Ce projet prend la forme d’une expérience immersive déployée sur le site internet de l’enseigne française.

Baptisé « Prada Symbols », cette expérience prend la forme d’un « pop-up digital inédit », annonce les Galeries Lafayette. Ce pop-up sera visible jusqu’à 23 février prochain. Il met en scène la collection printemps été 2021 par le biais de vidéos accompagnées de textes décrivant l’intention des deux co-directeurs créatifs, Muccia Prada et Raf Simons : une exploration de la notion d’uniforme doublée d’une réflexion sur le rapport de l’homme à la technologie.

Nouveautés disponibles en avant-première

L’offre de prêt-à-porter (qui fait la part belle aux coupes droites et aux coutures techniques) est abondamment complétée par une sélection de sacs, d’accessoires et de bijoux. Parmi les sacs, figurent le « Cléo » présenté dans deux nouvelles tailles et trois nouvelles teintes pastel tandis que le « Pocket » - une nouvelle forme en nylon avec un rabat en cuir fait ici sa première apparition. De nombreuses pièces sont disponibles en avant-première : des sweats à capuche, jupes, tee-shirts, sacs à dos et sacs à main, marqués d’estampes originales de l’artiste Peter de Potter, un collaborateur de longue date de Raf Simons, en blanc ou en noir.

A noter, la grande facilité d’accès à un vaste service de shopping à distance qui autorise notamment l’échange direct avec les conseillers de la marque, ou encore la possibilité d’acheter en live vidéo, soit avec les conseillers, soit avec les personnel Shoppers des Galeries Lafayette Paris Haussmann. Ce déploiement d’agilité numérique atteste la pleine adhésion de Muccia Prada et de Raf Simons aux ressources nouvelles du digital. Désormais, seules quelques très rares marques de luxe, comme Chanel, restent rétives au e-commerce. Ce n’est pas du tout le cas de Raf Simons qui multiplie les expériences virtuelles, la dernière en date étant le lancement d’une plateforme, non liée à Prada, ni à sa marque éponyme, au sein duquel le créateur propose des sélections personnellement choisies d’objets uniques. Au lancement de la plateforme, baptisée Hystory of My World, le créateur avait proposé un assortiment de 40 plaids, tous uniques, de livres et de bougies : l’intégralité des pièces avait été vendues dans la journée. Depuis le site affiche sold out.

Crédit photo : Prada