Londres - Harrods était resté ouvert pendant le Blitz mais le nouveau coronavirus l'a fait plier: comme d'autres grands magasins, la boutique londonienne de luxe a annoncé vendredi fermer ses portes.

Sa partie pharmacie et alimentation restera ouverte mais le reste du célèbre magasin situé dans le quartier chic de Knightsbridge va fermer. "La santé de nos collègues, clients et partenaires a été notre priorité absolue pendant cette période d'incertitude", a déclaré dans un communiqué le directeur, Michael Ward.

"Avec cela en tête, nous avons pris la décision difficile de fermer nos portes à partir de 19H00 (locales et GMT) vendredi 20 mars", a-t-il poursuivi. La fermeture du magasin, fréquenté par une clientèle de luxe et de nombreux touristes, est exceptionnelle.

"Nous avions continué à faire du commerce et servir nos clients pendant la Seconde Guerre mondiale et nous n'avions fermé que pour une courte période après l'attaque à la voiture piégée dans les années 1980", a rappelé le directeur d'Harrods.

Six personnes, dont trois policiers, avaient été tuées lors de cet attentat commis en 1983 par des membres de l'Armée républicaine irlandaise (IRA). Le gouvernement britannique a conseillé à la population d'éviter tout voyage et contact non essentiel, surtout à Londres, particulièrement touchée par la pandémie, mais n'a pas ordonné la fermeture des magasins, cafés et restaurants.

Par mesure de précaution, un autre grand magasin, Selfridges, a toutefois décidé de fermer mercredi tandis que la marque d'ameublement Ikea ferme tous ses magasins dans le pays à partir de vendredi soir.

La chaîne Marks and Spencer prévoit également de fermer temporairement certains de ses magasins non alimentaires.

Des employés de la chaîne travaillant dans les secteurs de la maison et de l'habillement seront amenés à travailler dans ses magasins dédiés à l'alimentation "là où c'est possible", a indiqué Marks and Spencer dans un communiqué.

"M&S a servi ses clients sans relâche à travers deux guerres mondiales, des attentats terroristes et de nombreuses catastrophes locales et nous sommes déterminés à soutenir nos clients comme nous le faisons toujours", a affirmé l'entreprise. (AFP)

Pour en savoir plus sur les impacts du Covid-19 liés au secteur de la mode en France, rendez-vous sur notre page dédiée.
Pour ne louper aucune actualité internationale liée au Covid-19, rendez-vous sur notre page en anglais
.

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS