Abercrombie & Fitch ferme son flagship des Champs-Elysées

Cette fermeture était programmée depuis l’été, la voici confirmée par le groupe, qui a livré en début de semaine ses résultats pour le troisième trimestre 2020 : un chiffre d’affaires de 820 millions de dollars ( 688 millions d’euros), Hollister et Abercrombie confondus, en baisse de cinq pour cent.

Le navire amiral français de l’enseigne américaine avait ouvert au 23 avenue des Champs-Elysées il y a presque dix ans, en mai 2011. Il est jugé surdimensionné, avec ses plus de 1200 mètres carrés de surface de vente, mais aussi trop dépendant de la clientèle touristique, Champs-Elysées obligent. Abercrombie & Fitch a décidé, dans le cadre d’une stratégie de réajustement liée à la crise sanitaire, de repositionner son réseau sur des vitrines à taille plus humaine, afin d’offrir la meilleure expérience possible à sa clientèle. Les temps changent et l’ère des boutiques « temples » implantée dans des sites emblématiques semble révolue. Selon le Parisien, 15 pour cent des surfaces commerciales des Champs-Elysées sont aujourd’hui inoccupées, un état de fait totalement inédit.

Six autres flagships du groupe de mode vont baisser le rideau d’ici janvier sur les 15 restants. Outre Düsseldorf, déjà fermé, il s’agit des magasins de Bruxelles, Fukuoka (Japon), Londres, Madrid et Munich. Au total, le groupe de monde décline à ce jour un réseau de 849 points de ventes, dont 309 à l’enseigne Abercrombie et 540 pour Hollister.

Crédit: Abercrombie & Fitch

 

Related Products

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS