Paul Charron nouveau président du conseil d’American Apparel

American Apparel remet les choses en ordre et s’offre un nouveau président. Paul Charron arrive ainsi à la tête du conseil d’administration de la célèbre compagnie de Los Angeles. Ancien conseiller principal au cabinet de private equity Warburg Pincus et président du conseil d'administration de Campbell Soup, il était responsable de Liz Claiborne, connu maintenant comme Kate Spade & co, pendant 11 ans avant son départ en 2006.

Susan Davidson, qui dirige la boutique Scoop et la maison Zac Posen et a travaillé chez Bloomingdale et Liz Claiborne, et Bruce Fetter, responsable de la marque St. John Knits, rejoindront également le conseil d'administration d'American Apparel. Paula Schneider qui avait pris les rennes lors du départ de Dov Charney, reste au conseil également.

Confrontée à des difficultés financières depuis 5 ans, American Apparel avait été placée sous la protection de la loi des faillites américaines en octobre dernier, ce qui avait mené à l'éviction du fondateur et PDG Dov Charney. Connu pour sa mode Made in USA et ses campagnes sexuellement équivoques, American Apparel avait émergé de la faillite, le mois dernier, comme une entreprise privée.

L’accord de restructuration avait donné près de 100 pour cent du contrôle aux porteurs afin d’éliminer plus de 200 millions de dollars d’obligations. Les actionnaires, dont Dov Charney, sont repartis sans rien.

Après des allégations de détournement de fonds de l’entreprise et surtout des accusations de comportement déplacé envers les employés de la part du fondateur, American Apparel a tenté de s’éloigner de cette réputation tumultueuse.

Depuis la création il y a 27 ans, ce qui rendait unique l’entreprise était son investissement dans les manufactures de Los Angeles et sa politique Made in USA. Sur les 8 700 employés de la marque américaine, près de 7 500 travaillent à Los Angeles. Mais il n’est pas toujours facile d’allier valeurs et business. American Apparel a surtout souffert de la croissance rapide des géants de la fast fashion qui proposent des prix moindres.

Dov Charney, en attendant, se focalise sur la création d'une nouvelle entreprise qui devrait être en concurrence avec American Apparel.

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS