Les pré-collections masculines : pourquoi les défilés perdent de l'importance

La Fashion week masculine de Paris est terminée, Kenzo a officiellement clôturé le mois des défilés, des expositions et des présentations de collection, qui ont commencé à Londres en juin, puis déménagé à Florence et à Milan et s'est terminé dans la capitale française.

La période destinées aux acheteurs se poursuivra encore une quinzaine de jours, jusqu'à ce que les créateurs et les marques clôturent leurs commandes afin de se concentrer sur la production, les commandes de tissus et la fabrication. Mais en dépit du glamour des collections sur les podiums, les lignes principales deviennent de moins en moins importantes et les détaillants optent pour des livraisons anticipées.

Les pré-collections masculines : pourquoi les défilés perdent de l'importance

Les pré-collections étaient autrefois réservées aux vêtements pour femmes et aux collections croisière. Ils offraient aux détaillants un réassort permanent, avant l’arrivée des lignes principales. Mais comme les détaillants ont commencé à compter de plus en plus sur les livraisons anticipées et de meilleurs prix, les vêtements pour hommes ont rapidement suivi.

Les pré-collections représentent près de 80 pour cent de ce qu’on voit en boutique

Les pré-collections représentent également maintenant l’essentiel des collections masculines, soit 80 pour cent de l'achat total d'un magasin. Les collections principales permettent aux créateurs d’installer l'image d'une marque, de raconter son histoire et de garder une présence dans l’actualité de l’industrie de la mode. Mais les collections des défilés ne sont pas celles qui se vendent en magasin, en particulier chez les hommes. Elles sont souvent peu commerciales et coûteuses et, surtout, sont disponibles trop tard.

Les pré-collections masculines : pourquoi les défilés perdent de l'importance

Pour que les créateurs puissent rester en bon terme avec les boutiques, ils doivent garder leurs vêtements en vitrine le plus longtemps possible. En été, les pré-collections sont livrées au début de la saison, en novembre, ce qui permet aux marques de vendre à prix forts pendant sept mois, avant qu'elles ne soient soldées. Les collections de la ligne principale ont tendance à être livrées en février et en mars, ce qui signifie que les magasins ont juste quelques semaines pour les vendre à prix fort, jusqu'à la saison des soldes.

Les marques cherchent à vendre le plus possible à prix fort. Celles qui peuvent vendre jusqu'à 70 pour cent de leurs collections au prix fort réussissent le mieux. Si les articles sont trop vendus en discount, les détaillants peuvent réclamer des contributions ou retourner leur stock restant. Les livraisons tardives sont donc risquées pour les magasins, précisément parce qu'il y a moins de temps pour les vendre. C'est pourquoi ils préfèrent placer la majeure partie de leurs commandes pendant la saison des pré-collections.

La mode, ne l’oublions pas, est un business. Et même si tout est soigneusement organisé, à la fin, tout doit disparaître. Donc un magasin rempli de vêtements de la saison passée n'est pas une entreprise viable, sauf si vous êtes Yoox.

Les pré-collections masculines : pourquoi les défilés perdent de l'importance FashionUnited prêtera attention sur la saison masculine des défilés durant le mois de Juin. Pour plus d'articles sur la mode masculine, cliquez ici.

Photo : Richard James showroom @ Pitti Uomo '92

 

Related Products

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS