La mode dans les médias cette semaine : un bilan mitigé pour la fashion week de New York

FashionUnited vous propose de découvrir, chaque vendredi, une revue de l’actualité mode de la semaine. Du 6 au 13 février 2020 a eu lieu la fashion week de New York pour la saison prêt-à-porter automne-hiver 2020-2021. Avec une durée plus courte et l’absence de certains grands noms, cette semaine de la mode présente un bilan assez mitigé. FashionUnited vous propose un retour sur les faits marquants de la fashion week de New York.

Cette saison, la fashion week de New York a été perturbée, en partie par la tenue de la cérémonie des Oscars, le 9 février dernier. Des créateurs, dont Tom Ford, ont préféré organiser leurs défilés à Los Angeles plutôt qu’à New York. Une occasion pour eux d’être au plus près des célébrités et des clients potentiels. « C'est à Los Angeles qu'a eu lieu la cérémonie d'ouverture avec un défilé Tom Ford plus glamour que jamais. Ce dernier n'a pas trouvé bon de jouer à domicile, malgré son titre de maître de cérémonie à la tête du CFDA », explique le Journal des Femmes.

Les difficultés liées à la tenue de cette fashion week se sont fait ressentir bien avant son lancement selon Elle Magazine : « Avant même de commencer, la Fashion Week de New York se présentait sous un mauvais jour. En cause : l’organisation complexe de l’événement, dont les défilés étaient répartis entre le calendrier officiel du Council of Fashion Designers of America (CFDA) et celui du concurrent NYFW The Shows. Autre problème : le manque d’implication supposé de Tom Ford, président du CFDA, pointé du doigt par plusieurs acteurs du milieu ».

Face à un événement en perte de vitesse, certaines marques ont privilégié d’autres fashion weeks ou ont tout simplement annulé leurs défilés comme le détaille le Journal des Femmes : « Tommy Hilfiger fait voyager son défilé spectaculaire à Londres, Jeremy Scott à Paris pendant la haute couture prochaine, tandis que des noms comme Alexander Wang ou Ralph Lauren manquent à l'appel ».

Place aux jeunes marques

L’absence de certains grands noms de la mode lors de la fashion week de New York a été une opportunité pour de jeunes créateurs de briller. « Pour rester pertinente et remplir son calendrier, la semaine new-yorkaise, qui se terminera officiellement le 12, continue de s’ouvrir à des designers émergents, comme Sies Marjan, Eckhaus Latta, Monse, Gabriela Hearst ou Brandon Maxwell. Autre carte qui maintient New York dans les conversations, celle de la diversité. Outre les designers noirs Christopher John Rogers, LaQuan Smith ou Jason Rembert, le calendrier accueille, cette saison, Sukeina et son créateur sénégalais Omar Salam », rapporte Lapresse.ca.

Photo: Gabriela Hearst FW20, Catwalkpictures.

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS