(publicité)
(publicité)
(publicité)
Alexandra Senes lance Kilometre

La globe-trotteuse passionnée de mode imagine un projet qui fait fusionner savoir-faire, mode et voyage. La première saison de Kilometre décline des chemises anciennes brodées qui s’accompagnent de guides d’adresses.

Elle a toujours un temps d’avance ! Pendant 9 ans rédactrice en chef du magazine Jalouse et aujourd’hui à la tête de sa propre agence de conseils baptisée SAS à imaginer des expos, des événements et du contenu pour la presse et la télé… , Alexandra Senes est toujours là où on ne l’attend pas. Née à Dakar, adolescente à New York, c’est à 17 ans qu’elle pose ses bagages à Paris. Le voyage fait partie de sa culture et c’est sans cesse qu’elle parcourt le monde pour dénicher les nouveaux spots comme elle déniche les nouveaux créateurs.

Alexandra Senes lance Kilometre

Une mode inspirée de son style de vie

« Kilometre a mis un an à éclore, explique Alexandra Senes. Tout est parti d’un ancien stock de chemises du 19e siècle que j’ai trouvé par hasard. Je ne savais pas au départ quoi faire avec ces 400 pièces mais elles étaient tellement sublimes ». Cette amoureuse des belles matières et capable de tout à partir d’un coup de cœur. On lui doit l’idée de « Vêtements de rien » réalisé par Olivier Saillard en 2010 durant la fashion week parisienne.

C’est un autre voyage au Mexique qui va lui donner l’idée de faire broder ces pièces uniques à la main par des communautés de femmes. « Moi qui parcours sans cesse le monde, j’ai eu envie de réaliser des tableaux de voyages, confie t-elle. J’ai un sens pour dénicher les futurs spots touristiques, du coup je me suis inspirée de ces destinations pour cette première saison ».

Alexandra Senes lance Kilometre

18 lieux de rêves

A ses côtés, Alexandra constitue une petite équipe et le projet est mis en place. Les chemises du 19ème siècle en lin, chanvre ou ortie se parent alors tour à tour d’un dessin évoquant l’ambiance d’une des 18 destinations repérées par la dénicheuse. Au choix : Saltaire aux Etats-Unis, Alto Paraiso au Brésil, Kashan en Iran, Eleuthera aux Bahamas, Niseko au Japon ou encore Procida en Italie… « Chacun de ces lieux est unique et magique, souligne Alexandra Senes. Du coup, j’accompagne chaque pièce d’un petit guide qui explique l’endroit et donne des adresses sympas ». En parallèle, Kilometre propose également une version plus abordable avec les mêmes broderies reproduites sur des chemises en khadi doublé ou en voile de coton léger, le tout brodé à la main en Inde.

Déjà, 14 points de vente référencent Kilometre à travers le monde : en France à Saint-Tropez, Bordeaux, Lyon et Biarritz, aux Etats-Unis à Miami le concept store de luxe The Webster et Barney’s à New York entre autres. Tandis que la collection Automne/Hiver 2016 est déjà annoncée dès la fin du mois de juillet au Bon Marché à Paris. « Kilometre est pensé comme un label et va petit à petit se construire autour d’actions et d’évènements », annonce Alexandra Senes. Associée à la Fondation Zellidja, elle souhaite aussi donner la possibilité chaque année à des enfants la possibilité de voyager. « Je suis bien placée pour dire que les voyages forment la jeunesse », conclue en souriant Alexandra Senes.