« Nous sommes aujourd’hui le plus gros concept store du monde », Frédéric Maus (WSN)

La mode est vivante, il faut la décloisonner, la rendre plus humaine. Tel est le pari de Frédéric Maus, nouveau co-directeur général de WSN Développement. Dans quelques jours, du 7 au 10 septembre à Paris-Porte de Versailles, Who’s Next et Première Classe célébreront l’influence de la mode africaine dans les collections Printemps/Eté 2019 du monde entier. Une édition placée sous le signe du renouveau, dans une ère où les acteurs du secteur ont plus que jamais envie de partager leurs expériences, artistiques et sensorielles, tout en respectant l’expression de chacun. Voici à quoi ressemblera cette nouvelle donne, vibrante et passionnante...

« Nous sommes aujourd’hui le plus gros concept store du monde », Frédéric Maus (WSN)

Depuis votre arrivée au sein de WSN en début d’année 2018, qu’avez-vous réussi à mettre en place?

J’ai commencé par réorganiser nos équipes en interne avec, notamment, la création de deux nouveaux services : Client Success, qui est un accompagnement personnalisé de nos clients tout au long de l’année et Direction de l’Offre, où il s’agit de détecter ce qu’il y a de mieux à faire pour optimiser le travail des marques sur nos salons. Nous avons également internalisé la presse au sein de notre structure et avons actualisé notre socle IT pour préparer l’arrivée de nouveaux services, en exploitant mieux la data et en répondant plus pertinemment aux attentes de notre écosystème.

Concernant l’offre des salons, la participation des marques exposantes a été renforcée pour une meilleure mise en lumière de nos thématiques. L’offre en prêt-à-porter a été regroupée ainsi que les accessoires (urbains et beachwear).

Sur Who’s Next et Première Classe, comment valorisez-vous aujourd’hui la performance et le travail des marques ?

Nous valorisons le travail de nos marques participantes sur les réseaux sociaux, notre site internet et avec nos opérations médias. Celles-ci les mettent en avant sur des opérations spéciales du type shooting photo, publi rédactionnel ou travail de relations-presse... Sur chaque édition, nous proposons désormais une thématique forte permettant d’exciter les sens et laissant ensuite aux marques la possibilité de s’exprimer et de rencontrer les bons acheteurs et prescripteurs liés à leur positionnement. Certaines marques ont d’ailleurs, pour cette édition, réalisé des collections capsules en rapport avec notre thème.

« Nous sommes aujourd’hui le plus gros concept store du monde », Frédéric Maus (WSN)

Y a-t-il du changement concernant la relation commerciale avec les marques?

C’est justement parce que notre métier doit s’orienter davantage vers un accompagnement personnalisé de nos clients que j’ai souhaité créer le nouveau service Client Success. Être à leur écoute tout au long de l’année et proposer des solutions pertinentes face à la complexité de notre filière doit absolument faire parti de notre métier. Il s’agit là d’une vraie promesse !

Pour la prochaine édition de septembre, quelles sont les nouveautés ?

De nouveaux espaces viennent se greffer sur l’offre mode de nos salons: Joaillerie fine, Mix & Mixte et Villa beauté. Nous avons été sollicité par de nombreuses marques pour incorporer la cosmétique et les produits de beauté - un secteur à la fois porteur et dynamique - qui nous permet d’effectuer un vrai développement commercial dès la prochaine édition de septembre et qui se poursuivra en 2019. Par ailleurs, notre section de Beachwear a été regroupée sous l’espace Hotel Californiafrica.

Quant aux éditions à venir, en 2019 et 2020, nous allons activer de nouveaux budgets et nous renforçons déjà nos relations avec des associations d’aide à l’export. Il est également prévu la mise en place d’un partenariat avec YCO et JD.COM (BtoC et BtoB) et de développer de nouveaux services qui génèreront du business et encore plein d’autres nouveautés à découvrir en 2019.

Quelle ligne de conduite suivez-vous pour générer un bon traffic et capter un maximum de visiteurs ?

Tout au long de l’année, et pas seulement aux dates des salons, nous maintenons un lien étroit avec les détaillants et les acheteurs via différents événements : petits déjeuners acheteurs et opérations de marketing, etc. Nous renouvelons l’offre constamment en nous adaptant aux besoins du marché et, en conséquences, nous proposons des programmes de conférences, nouveaux et attrayants, sur chaque édition.

Un autre point intéressant, et qui facilite la visite de nos acheteurs, est le service de « personal buyer » que nous continuons à proposer. La fête sera aussi présente, car nos salons sont bien connus pour ça, et ce, depuis leur création par Xavier Clergerie et Bertrand Foäche, avec des animations et des soirées, de nouveaux artistes à découvrir en exclusivité sur l’évènement.

« Nous sommes aujourd’hui le plus gros concept store du monde », Frédéric Maus (WSN)

L’Afrique inspire les maisons de mode. Elle est au coeur des tendances globales... Comment expliquez-vous cet engouement?

Il n’y a qu’à se promener dans les rues d’Afrique pour recueillir le talent, les couleurs et la création qui façonnent aujourd’hui notre univers et dont s'imprègne la mode ! Africa Street est la thématique de notre prochaine édition de septembre : les rues des 54 pays du continent constituent d’inépuisables sources d’inspiration. La nouvelle génération africaine, fière de ses cultures ancestrales et de sa forte connexion avec le monde entier, intègre et réinterprète magistralement les codes venus d’Europe, des Etats-Unis, des Caraïbes ou d’Asie, dans des collections qui revendiquent aussi bien l’affirmation de soi que le collectif et la mixité des cultures. Elles se retrouvent aujourd’hui à l’unisson.

L’Afrique du Sud, le Kenya, le Ghana, le Nigéria, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Maroc seront représentés pour nous dévoiler toutes leurs richesses.

« Nous sommes aujourd’hui le plus gros concept store du monde », Frédéric Maus (WSN)

Allez-vous tenter de lancer le salon « Nom de Code : June » l’année prochaine, une nouvelle fois ?

Nous travaillons sur une nouvelle formule pour le mois de juin 2019. Il se passera quelque chose de frais et de nouveau à cette période de l’année qui devient de plus en plus importante, saison après saison, puisque 80 pour cent du business des marques est désormais axé sur les pré-collections.

Interview par Anne-Sophie Castro

Photos : WSN Developpement : portrait de Frédéric Maus par Yannick Roudier. Who’s Next Janvier 2018 par Benjamin Génault, Afrigarde (Atelier Meraki), Awale Studio (Lago 54).

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS