Bread&Butter: la fin d'un salon et le début d'un festival

Le salon berlinois confirme la fin d’une étape et le début d’une autre. Lors de sa dernière édition, qui s’est tenue du 7 au 9 juillet, le président Karl-Heinz Müller a lancé « Bread & Butter est mort, longue vie à Bread & Butter ».

Lors de cette édition de transition, sans marques leader du secteur et juste quelques visiteurs, le salon de mode urbaine a observé des couloirs vides, des stands silencieux et des tables libres à la cafétéria… un signe très clair que l’évènement ne redeviendra pas ce qu’il a été et qu’il est temps de changer de cap. Le succès reçu dans les salons concurrents comme Premium, Seek ou Bright accentue encore plus l’échec de Bread & Butter qui, dix ans auparavant, était considéré comme le meilleur évènement international pour la mode urbaine.

Zalando transformera le salon en festival

Le salon a envoyé un email de remerciement à la presse et aux marques participantes pour leur amitié, leur soutien et leur compréhension face aux changements. L’an dernier, Bread & Butter annonçait son retour à Barcelone et annulait quelques jours plus tard sa venue pour revenir à Berlin puis annoncer sa suspension de paiement et célébrer son édition dans ses bureaux. Quelques mois plus tard Zalando rachetait le salon pour le transformer en festival.

L’édition de juillet a été la dernière en tant que salon professionnel. La plateforme de vente en ligne, Zalando, le transformera en festival de mode urbaine dirigé au consommateur final avec au programme des évènements spéciaux, des stands de restauration et la possibilité d’acheter sur place des articles de mode.

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS