Zuhair Murad nomme un nouveau Directeur Commercial et "Développement d’Affaires"

Le designer libanais Zuhair Murad est à la tête d'un véritable groupe, construit patiemment depuis l'ouverture de son premier atelier à Beyrouth en 1997. Un groupe qui peut légitimement se targuer de rayonner à travers le monde puisqu'il bénéficie d'une centaine de points de ventes, aussi prestigieux que Saks Fifth Avenue et Bergdorf Goodman à New-York, Tsum à Moscou ou encore Harrods à Londres ; sans compter (cerise sur le gâteau en quelque sorte pour ce couturier, qui à l'instar de ses confrères Elie Saab ou encore Georges Hobeika, a tissé des liens solides avec la couture parisienne) les salons de couture parisiens au cœur du triangle d’or, rue François 1er, inaugurés dès 2007, soit quatre ans avant que la maison ne devienne -suprême honneur - Membre Invité de la Chambre Syndicale de la Haute Couture.

Pour parachever l'importance de sa maison, le Zuhair Murad Group vient d' annoncer la nomination de Nereo Friso en qualité de Directeur Commercial et Développement d’Affaires. Cette nomination est effective depuis le 1er juin. « La nomination de Nereo Friso à ce poste permettra de renforcer la croissance de la maison et de capitaliser sur les nombreuses opportunités que nous avons à développer.» précise le couturier.

Nereo Friso: l'artisan du redressement de Givenchy

Nereo Friso possède une excellente connaissance de l’industrie de la mode en matière commerciale et une expérience significative dans le développement d’affaires. Il a débuté sa carrière en Italie comme responsable commercial pour Gucci, Ralph Lauren, Valentino et Versace avant d'entrer, en 1993, chez Moschino à Milan où il devint directeur des Ventes jusqu’en 1999, puis, un an plus tard, directeur général France/Royaume Unis du groupe.

En novembre 2004, une aventure capitale l'attendait puisqu' il déménagea à Paris et rejoignit le groupe Givenchy en tant que Directeur Commercial. Au sein de la vénérable maison de couture parisienne, il fit des étincelles et joua un rôle significatif dans la résurrection de la marque au coté de Riccardo Tisci. Il y resta jusqu'en 2012, année durant laquelle il intégra la maison Emanuel Ungaro où il occupa également les fonctions de Directeur Commercial, puis la griffe américaine Stuart Weitzman qui lui confia le rôle tout spécialement construit pour lui de directeur consultant en charge de la distribution de la nouvelle marque SW1 dont la direction artistique avait été confiée à Alvaro Gonzalez. Le commercial consultant, brillant et touche à tout (quitte à endosser parfois le rôle du liquidateur) devrait faire profiter à la fastueuse maison libanaise de sa fine compréhension du marché du luxe et de ses détaillants.
 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS