La vice-présidente de Zadig & Voltaire aux manettes de Eric Bompard

Eric Bompard est en pleine transformation. Cédé par la famille fondatrice en mars 2018 au self-made man Xavier Marie – fondateur de Maisons du Monde qui a également mis la main sur Paule Ka, le groupe Rautureau – le spécialiste du cachemire a désormais une nouvelle directrice générale. Il s’agit de Barbara Werschine, 47 ans, qui évoluait depuis 2018 chez Zadig & Voltaire en tant que Vice-Présidente Europe. Elle déclare dans un communiqué : « Je suis très fière de rejoindre la maison Eric Bompard, le leader incontesté du cachemire. Cette pépite française au fort potentiel, s’appuie sur des savoir-faire et un style que le monde entier lui envie ».

Le CV est éloquent : Barbara Werschine, c’est 20 ans d’expérience dans la construction d’image de marque, chez LVMH tout d’abord (de 1997 à 2004) puis chez Hermès où elle a travaillé aux côtés d’Axel Dumas entre 2010 et 2017, après être passée par le cabinet McKinsey, numéro 1 mondial du conseil en stratégie. Ces compétences reconnues dans les domaines de la stratégie, du retail et du développement marketing des marques seront mises à profit aupres d’une marque fondée en 1984 et qui vit un total bouleversement depuis plusieurs mois.

Le réseau qui compte aujourd’hui 60 boutiques dans le monde et commercialise 500.000 pièces par an a opéré depuis son rachat un important virage stratégique. Les nouveaux visuels de campagne et les nouvelles collections ont immédiatement montré la volonté du groupe de moins se focaliser sur les basiques pour s’orienter davantage vers la mode et la fantaisie dans le but évident de générer plus de passages en boutiques. L’objectif est ambitieux : Xavier Marie, qui s’est associé lors du rachat aux fonds Apax Partners et BPIfrance, veut doubler le chiffre d’affaire de 85 millions d’euros en 4 ans.

Développement à l’international

La nouvelle directrice générale – qui a pris ses fonctions lundi 16 mars - compte activer trois leviers de croissance : un travail sur les collections et sur l’expérience client, un renforcement de la présence du groupe à l’international et enfin des investissements importants portant sur la digitalisation et l’accélération du e-commerce. Ces chantiers ont d’ores et déjà débuté. Ils se feront sans heurts, selon la méthode habituelle de Xavier Marie : capter une nouvelle clientèle sans affoler les afficionados historiques, essentiellement français, de la griffe. L’éthique qui préside à la conception des produits sera farouchement préservée. Les prix eux aussi, malgré la flambée des couts de matières premières, ne s’envoleront pas.

Crédit : Eric Bompard

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS