Mode homme: entre "street culture" et fantaisie

Du jean sous toutes ses coutures, des graffitis, des shorts et des chaussettes: le vestiaire de l'homme était empreint de "street culture" et de fantaisie mercredi lors de la Fashion week printemps-été 2019 à Paris.

Des graffitis et les Simpsons

Pionnier et légende du graffiti new-yorkais, Dondi White (1961-1998) a inspiré le créateur américain Virgil Abloh, qui présentait le défilé de son label Off-White, à la veille de son premier show pour Louis Vuitton homme.

Le nom "Dondi" s'étale sur des t-shirts blancs ornés de grafs, aux manches extra-larges qui arrivent sous les coudes, dans un esprit années 80/90. Le dessin animé "Les Simpsons" s'invite aussi sur des t-shirts, pulls et sweats.

Mode homme: entre "street culture" et fantaisie

L'allure du personnage de Jim Stark, interprété par James Dean dans "La Fureur de Vivre", a aussi inspiré le styliste, qui propose sa propre version de l'ensemble blouson rouge, t-shirt blanc et jean du héros, qui donne d'ailleurs son nom à la collection.

Le denim est roi, dans diverses versions: à paillettes, déchiré et couvert de broderies colorées, délavé ou brut, marine ou noir. L'ex-collaborateur de Kanye West accessoirise ses looks avec des chaînes et porte-clés à la ceinture ou autour du cou, sur un torse nu, pour un look hip hop. Le caleçon à élastique siglé "Off-White" dépasse ostensiblement du jean.

Le styliste a présenté à cette occasion une valise transparente, conçue en collaboration avec Rimowa (groupe LVMH), susceptible de plaire à la génération selfie et réseaux sociaux qui aime tout montrer, et aux agents chargés des contrôles de bagages à l'aéroport...

Mode homme: entre "street culture" et fantaisie

Coloré

Chez Acne Studios, la couleur corail domine la palette, tantôt acidulée tantôt pastel. Une touche féminine caractérise cette collection, où les pantalons larges sont serrés par des liens à la ceinture, un costume orange se porte à même la peau, chemise et débardeur jouent la transparence.

En jambes

Les hommes en shorts et en chaussettes ne sont pas tous footballeurs, ils arpentent aussi les podiums: la jeune griffe Namacheko fait défiler ses mannequins avec des chaussettes et souliers noirs généralement associés avec le port d'un costume. Là, pas de pantalon, mais des shorts à pinces de couleurs variées, jaune, rose, vert, rouge, et des pulls étriqués, le tout ponctué de motifs en losanges, pour un look ludique et enfantin. Des tenues qui évoquent l'allure du Belge Stromae.

Assemblages

La jeune marque japonaise Facetasm joue les superpositions et les accumulations dans une collection mixte: un t-shirt fleuri se porte sous un pull sans manche à rayures rapiécé, accompagné d'un pantalon prince-de-galles.

Une jupe plissée sur un pantalon d'homme. Les imprimés écossais se mélangent. Les tenues sont surchargées, aux volumes XXL: pantalons larges, grandes tuniques indiennes à franges, cape géante.

Les chaussettes de sport sont de sortie dans ce vestiaire qui fait aussi la part belle au denim et à l'inspiration militaire. (AFP)

Photos: Off-White SS19, Catwalk Pictures

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS