Maison Lurex choisit Emilie Luc-Duc pour signer une collection capsule de prêt-à-porter

Aujourd'hui, Maison Lurex s'attache les services d'Emilie Luc-Duc, créatrice de mode. Depuis plus de dix ans, Emilie Luc-Duc dessine des collections complètes pour des maisons de mode réputées comme Dior ou Léonard.

Diplômée des Métiers d’Art en Costume et d'un Master en Arts, Emilie Luc-Duc est également diplômée de l’IFM (Institut Français de la Mode). De 2011 à 2014, elle a été la Directrice de la Création de Rodier où elle a apporté créativité et énergie dans les collections. Puis, de 2012 à 2016, Emilie Luc-Duc a collaboré avec Repetto pour qui elle a créé et lancé une première collection de prêt-à-porter inspirée de l'univers de la danse.

Maison Lurex choisit Emilie Luc-Duc pour signer une collection capsule de prêt-à-porter

Le fil d’or offre aux modèles de la collection toute leur scintillance. Il permet aussi toutes les audaces. C'est un fil qui apporte de la modernité au fil d’or. D'ailleurs, cette fibre n’a jamais cessé́ d’innover au fil des décennies pour reproduire l'éclat de l’or le plus parfait, mais aussi de l’argent ou du cuivre. Depuis les années 40, sous l’impulsion en particulier de la Haute Couture française et italienne, les fils Lurex se déclinent à travers une large palette de couleurs et d’effets de lumière.

En regardant dans les archives de la maison Lurex, Emilie Luc-Duc a pu s'inspirer des costumes anciens des stars d’Hollywood, du corset de Madonna dans les années 80, des robes futuristes des années 60 ou même, des tenues de fête du mythique Studio 54. La source d’inspiration de ces archives est comme intarissable.

Maison Lurex choisit Emilie Luc-Duc pour signer une collection capsule de prêt-à-porter

Pour Maison Lurex, Emilie Luc-Duc conçoit les modèles comme des parures. Elle signe des robes 100 pour cent Lurex, à porter telle une seconde peau scintillante, qui créent une aura glamour, ultra brillante. Les maxi pulls en mohair vaporeux quant à eux sont irisés d’or flamboyant et les robes en mérinos carmin se marbrent d’un grenat ardent. Les pièces sont ornées de rayures, leurs finitions ou laçages sont imaginés tels des ornements. La gamme de prix est comprise entre 195 euro et 395 euros.

Photos : Collection capsule Maison Lurex x Emilie Luc-Duc / © DR.

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

 

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS