Burberry a annoncé mercredi avoir retiré de sa collection automne/hiver 2019-2020 un sweat-shirt à capuche accusé d'encourager le suicide et a présenté ses excuses.

En cause, l'utilisation d'un noeud coulant en guise de fermeture de capuche sur un sweat-shirt marron glacé lors du défilé de l'emblématique maison de mode britannique dimanche à la Fashion Week de Londres.

Le mannequin Liz Kennedy a tiré la sonnette d'alarme en publiant lundi sur Instagram une photo du vêtement incriminé, accompagnée d'un message où elle déclare notamment: "Le suicide n'est pas fashion".

"Je ne comprends pas comment vous avez pu laisser un pareil look avec un noeud coulant au cou défiler sur le podium (...) en particulier dans une collection destinée à des jeunes filles, à une jeunesse impressionnable", s'est-elle insurgée, s'adressant au directeur artistique Riccardo Tisci, qui présentait sa deuxième collection pour Burberry.

La jeune femme, qui dit avoir eu l'expérience du suicide dans sa famille, a elle-même défilé pour le créateur dimanche, ce dont elle dit avoir "honte".

Elle a affirmé avoir exprimé son malaise dans les vestiaires : "J'ai eu une brève conversation avec quelqu'un mais seulement pour m'entendre dire: +C'est ça la mode. Tout le monde se fiche de tes états d'âme alors garde les pour toi+".

Le directeur général de Burberry Marco Gobbetti s'est dit dans un communiqué "profondément désolé pour le malaise causé par l'un des articles" de sa collection "Tempest". "J'ai appelé Mme Kennedy pour m'excuser dès que j'ai eu connaissance de cela lundi et nous avons immédiatement retiré le produit et toutes les images associées". Selon lui, "le design était inspiré du thème marin mais c'était un manque de sensibilité et nous avons commis une erreur".

Ricardo Tisci s'est dit "profondément désolé du malaise causé" par cette affaire. "Je n'ai jamais eu l'intention de blesser qui que ce soit. Cela ne reflète pas mes valeurs ou celles de Burberry", a-t-il assuré.

Si vous avez des pensées suicidaires ou connaissez un proche dans cette situation, contactez le service Suicide Écoute au 01 45 39 40 00, ou SOS Suicide Phénix au 0 825 12 03 64 (ligne nationale, de 16 h à 23 h) ou au 01 40 44 46 45 (ligne Ile-de-France, de 12 h à minuit).(AFP)

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS