Balzac Paris : “La Redoute est venue nous chercher pour ce que nous sommes”

La reprise de plus de la moitié du capital de la Redoute par les Galeries Lafayette n’a pas affecté l’essence de l’ enseigne roubaisienne. Le celebre VPiste, devenu par la force des choses acteur majeur du e-commerce, a non seulement de grandes ambitions, confortées d’ailleurs par la vision de ses deux co-présidents (et actionnaires) Nathalie Balla et Eric Courteille, mais aussi du flair à revendre. Comme le prouve le choix, pour sa nouvelle collaboration de faire appel au label Balzac Paris.

Un bon choix à deux titres: tout d’abord, les deux fondateurs viennent des Hauts de France, et leur marque, née en 2011 sur les reseaux sociaux se caractérise par une delicatesse bienvenue, conjuguant agréablement justesse de style et simplicité attrayante. Au programme de cette collaboration : du pret à porter mais aussi de la maison, l’autre pilier de l’enseigne nordique avec le lifestyle. Interview de Chrysoline de Gastines, Directrice artistique et co-fondatrice de Balzac Paris.

Vous avez décidé de donner le nom de Simone à cette collection. C’est un clin d’œil à Simone de Beauvoir ?

Les citations de Simone de Beauvoir ont été une vraie source d’inspiration pour réinventer les pièces cultes de la marque. Ça a donné la dynamique, la fraîcheur et la spontanéité de la collection. À l’image de la blouse blanche, très romantique. On a aussi créé un imprimé floral exclusif qui fait totalement écho au vestiaire Balzac Paris. En quelques pièces, on retrouve l’esprit de la marque à la fois vintage revisité, intemporel, facile à mixer au fil des saisons.

Cette collaboration avec La Redoute, c’est un peu un retour aux sources ?

Nous sommes originaires de Lille. La Redoute fait partie du « paysage » depuis qu’on est enfant. On peut même dire qu’on était fan du catalogue ! Cette collaboration, c’est totalement logique. La Redoute est vraiment venue nous chercher pour ce que nous sommes. Au-delà de l’écoute, on a senti la même envie créative. C’est vraiment agréable. Au final, chaque pièce reflète nos envies et nos exigences. La preuve : tout a été confectionné en Europe... ça nous tenait vraiment à coeur chez Balzac Paris.

Balzac Paris : “La Redoute est venue nous chercher pour ce que nous sommes”

Quelle pièce de cette collection préférez-vous ?

Sans hésiter : la robe blanche. Avec ses découpes, ses volants, les différents tissus utilisés et la dentelle... elle symbolise bien notre ADN. Typiquement la robe Balzac Paris.

La capsule propose aussi une collection Linge de lit. D’où vient cette envie ? Comment s’inscrit-elle dans l’univers Balzac Paris?

Je suis très sensible à l’univers de la décoration, mode et décoration sont intiment liés. L’intérieur d’une personne reflète souvent ses goûts, sa sensibilité et donc sa manière de se vêtir ! Je prends beaucoup de plaisir à «habiller» mon intérieur, à dénicher des pièces et à mixer l’ensemble. L’imprimé que nous avons imaginé ici a la particularité d’être aussi beau sur un vêtement que sur du linge de lit. Il donne le ton à une tenue mais aussi à un intérieur. Son motif est fort tout en restant classique, il peut se marier à de nombreux univers. Chez Balzac Paris, nous donnons la part-belle à l’imprimé, cette collaboration avec La Redoute est l’occasion de mettre en avant ce savoir-faire qui nous est cher dans les vestiaires mais aussi les maisons !

Credit photo: La Redoute x Balzac Paris, dr

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS