Les exportations horlogères suisses ont rebondi en juillet, progressant de 4,3 pour cent en rythme annuel, à 1,9 milliard de francs suisses (1,7 milliard d'euros), portées par la Chine et le Japon, a annoncé mardi la Fédération horlogère.

Le repli à Hong Kong, le premier marché d'exportation pour les fabricants de montres suisses, s'est toutefois poursuivi, "mais sans commune mesure avec le recul subi en juin", a toutefois précisé la fédération horlogère dans un communiqué.

En juillet, la baisse des exportations vers l'ancienne colonie britannique, secouée par des manifestations pro-démocratie sans précédent, s'est limitée à 1,3 pour cent, après avoir dégringolé de 26,8 pour cent le mois précédent.

En Chine, moteur de la croissance pour les produits de luxe, elles ont en revanche grimpé de 16,3 pour cent. Elles ont également progressé de 23,4 pour cent au Japon et de 17,9 pour cent à Singapour.

Les exportations vers les Etats-Unis ont également continué de croître à "un rythme soutenu", a précisé la fédération horlogère, s'étoffant de 6,1 pour cent.

L'Europe, où les ventes de montres dépendent en partie des touristes asiatiques, s'est par contre inscrite en baisse sur ses grands marchés, reculant de 0,4 pour cent vers le Royaume Uni, de 12 pour cent vers la France et de 3,6 pour cent vers l'Allemagne, a détaillé la fédération horlogère.

L'Italie a toutefois connu une légère reprise, enregistrant une progression de 1,9 pour cent sur le mois. La tendance à moyen terme y a cependant gardé "un cap nettement baissier", a précisé la fédération horlogère.

En juin, les exportations horlogères avaient subi une forte baisse de 10,7 pour cent, notamment vers Hong Kong.

A 11H02 GMT, l'action Swatch Group, propriétaire des célèbres montres en plastique multicolores mais aussi d'un vaste portefeuille de marques horlogères, cédait 0,11 pour cent, à 264,80 francs suisses.

Richemont, dont le portefeuille de marques inclut notamment Piaget, IWC et Jaeger-LeCoultre, grappillait en revanche 0,27 pour cent à 75,38 francs suisses, alors que le SMI, l'indice des valeurs phares de la Bourse suisse, s'appréciait de 0,09 pour cent. (AFP)

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS