Moscou - Le pionnier du e-commerce russe Ozon a annoncé mercredi une croissance de ses ventes de 115 pour cent sur un an au premier trimestre 2020, largement due aux mesures de confinement prises pour lutter contre le coronavirus.

"Le volume de transaction au premier trimestre a augmenté de 115 pour cent à 31,6 milliards de roubles (404 millions d'euros au taux actuel)" par rapport à un an plus tôt, a annoncé Ozon dans un communiqué, précisant que l'entreprise avait "délivré 13,4 millions de commandes pour un total de 51,5 millions de biens" sur la période. En avril, mois déclaré chômé par le président Vladimir Poutine sur l'ensemble du territoire, la hausse du volume de transaction a même "atteint presque 200 pour cent" par rapport à un an plus tôt, à 14,9 milliards de roubles.

Ozon précise que son nombre de clients a doublé par rapport à 2019 en mars, quand les premières mesures de confinement ont été prises en Russie. Le site s'était adapté en proposant à la vente plus de biens de consommation courante, une catégorie dont les ventes ont augmenté en volume de 170 pour cent au 1T à 6,1 milliard de roubles.

"Des millions de Russes ont développé de nouvelles habitudes: ils aiment acheter différents types de produits en ligne et le font plus souvent. Nos prévisions de 100 pour cent de croissance cette année restent en vigueur", a déclaré le patron d'Ozon, Alexandre Choulguine, cité dans le communiqué.

Surnommé l'"Amazon russe", Ozon a comme son cousin américain démarré à la fin des années 1990 en vendant des livres et fait désormais partie du trio de tête du e-commerce russe, avec le site Wildberries spécialisé dans l'habillement et la pharmacie en ligne Apteka.ru.

Dans une économie russe atone, le commerce en ligne enregistre depuis plusieurs années des chiffres de croissance continue qui ont incité plusieurs grands groupes, de la banque publique russe Sberbank au Chinois Alibaba, à tenter d'y prendre pied avec notamment l'appui des géants locaux de l'internet, Yandex et Mail.ru. (AFP)

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS