#RRR : la campagne d’Eco Tlc a gagné son pari

Du 5 au 13 octobre dernier, l’éco-organisme Eco Tlc (pour textiles d'habillement, linge de maison, chaussure) lançait avec 66 marques de la filière des textiles et de la chaussure une campagne digitale nationale baptisée #RRR, soit : Réparer, réutiliser et Recycler. L’ambition de cette première : dynamiser l’économie circulaire, encourager le grand public à adopter le réflexe de la deuxième vie des produits. Une campagne unique en France alors que la loi économie circulaire appliquée aux invendus textiles devrait entrer en vigueur entre 2021 et 2022.

Les 66 entreprises qui ont rejoint l’opération ont l’avantage de balayer de nombreux segments de marché, rappelle Adèle Rink, responsable de la communication de l’éco-organisme : parmi elles en effet figuraient Le Slip Français, le groupe Kering, H&M, Kiabi, Ripcurl, Decathlon, Ekyog, Le Slip Français, Auchan, Eram, La Redoute, Balzac Paris, Faguo…

#RRR : la campagne d’Eco Tlc a gagné son pari

Le message de cette campagne a été relayé sur les réseaux sociaux de tous les participants. Astuces, bonnes pratiques, l’objectif était de sensibiliser le grand public. L'idée étant in fine d’aller vers le zéro déchet.

Et, divine surprise, son succès a dépassé les espérances d’Eco Tlc. Deux semaines après la fin de l’opération, les retombées sont déjà très importantes : « Nous avons touché 17,7 millions de personnes avec #RRR, soit 26 pour cent de la population française, détaille Adèle Rink. Nous avons un très bon aperçu, grâce au debreifing des marques. La campagne a été très bien reçue qualitativement, on s’est rendu compte du grand intérêt, de l’appétence des consommateurs ».

Les 66 marques ont joué le jeu, activant leur réseau, faisant caisse de résonnance. Elles ont poussé un cri de rassemblement. Sur Instagram, par exemple, 4 millions de personnes ont été touchées, 102 posts publiés, soit un taux d’engagement de 16 pour cent. Sur Twitter, ce taux bondit à 48 pour cent. C’est plus que significatif, c’est énorme.

« #RRR a démontré sa puissance, constate Alain Claudot, le dirigeant d’Eco Tlc. Coca Cola, par exemple s’est après coup positionné comme ambassadeur de notre initiative, de même que l’organisation Fashion Revolution France. Nous avons su rassembler autour de ce sujet d’utilité publique. Et nous espérons que ce n’est qu’un coup d’envoi ».

#RRR : la campagne d’Eco Tlc a gagné son pari

#RRR a touché 26 pour cent de la population française

L’Ademe, l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, ainsi que la Fondation MacArthur pour l’économie circulaire devraient accompagner Eco Tlc sur de prochaines actions.

Fondée en 2008 avec les professionnels et les fédérations de l’industrie et du commerce, la société privée à but non lucratif Eco Tlc est une singularité française. Elle est en effet unique au monde. L’organisme, rattaché à la loi REP (Responsabilité Elargie du Producteur) gère et invente la deuxième vie des Tlc. Il regroupe plus de 4 200 adhérents qui versent une contribution.

Photos : Eco Tlc

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS