Le groupe français de luxe Kering a annoncé jeudi avoir entamé des discussions avec le designer Christopher Kane, dont elle détient 51 pourcent de la marque, afin qu'il en reprenne le contrôle total, selon un communiqué.

En 2013, le groupe de François-Henri Pinault avait pris une participation de 51 pourcent dans la maison Christopher Kane, lancée en 2006 par le créateur du même nom avec sa soeur Tammy Kane. La marque compte actuellement plus de 90 points de vente dans le monde.

Ses performances financières ne sont pas connues, mais Kering indique dans son rapport annuel que la marque a "mené une optimisation en profondeur de son réseau de distribution au cours de l'année" 2017, qui a été "pénalisé par la faiblesse du marché américain".

Jeudi, Kering annonce "avoir entamé des discussions avec M. Christopher Kane sur les conditions dans lesquelles le designer britannique pourrait reprendre le contrôle total de la marque éponyme", pour un montant non précisé.

"Christopher Kane et Kering souhaitent en tout état de cause continuer à collaborer dans le but de garantir une transition progressive et harmonieuse", est-il précisé.

Ces derniers mois, dans le cadre de sa stratégie de recentrage sur ses activités Luxe, Kering a cédé la majorité de son équipementier sportif Puma ainsi que sa marque de vêtements de sport Volcom.

Le groupe a également annoncé la fin de sa collaboration de 17 ans avec la styliste britannique Stella McCartney, qui a racheté ses parts détenues par le géant du luxe dans leur co-entreprise.(AFP)