Kenzo se sépare de son duo créatif Carol Lim et Humberto Leon

Dans un communiqué publié ce vendredi 14 juin, le groupe LVMH, propriétaire depuis 1993 de Kenzo, annonce le départ des créateurs Carol Lim et Humberto Leon. Depuis huit ans ils oeuvraient à la direction artistique des collections féminines et masculines de la griffe fondée en 1970 par le japonais Kenzo Takada. Ils succédaient alors au créateur sarde Antonio Marras, présent depuis 2003.

Le communiqué indique également que les deux directeurs artistiques quitteront Kenzo le 1er juillet pour se concentrer sur leur propre label créé en 2002: Opening Ceremony. Ils signeront donc pour Kenzo la collection printemps été 2020 qui sera présentée à Paris le 23 juin prochain lors de la semaine des défilés consacrés à la mode masculine. Le nom du nouveau directeur artistique n’est pas encore stipulé.

“Ni un créatif pur, ni un styliste de base, surtout pas quelqu’un de la couture »

Les premières collections de Carol Lim et Humberto Leon, respectivement d’origine sino-péruvienne et coréenne, avaient rencontré un succès très vif, notamment les pieces ornées d’une tête de tigre. La vitalité de leurs créations qui évoquaient incontestablement le Jungle Jap des années 70 avaient été chaleureusement accueilli par les critiques professionnels. À l’époque, Pierre-Yves Roussel, PDG d’une grande partie de la division mode du groupe LVMH déclarait pour justifier leur embauche: “« J’ai vu vingt-cinq personnes. Je ne cherchais ni un créatif pur, ni un styliste de base, surtout pas quelqu’un de la couture. L’esprit Kenzo, c’est l’interpénétration des cultures, un esprit infusé de différents courants artistiques et d’un pragmatisme urbain ».

Le communique du groupe de luxe insiste sur l’apport décisif du duo créatif : "En 2011, Carol Lim et Humberto Leon furent les premiers directeurs artistiques d'origine américano-asiatique à rejoindre une maison du groupe LVMH. Leur approche radicalement moderne de la mode a apporté un vent de fraîcheur dans toute l'industrie". Sylvie Colin, directrice générale de Kenzo, citée dans le communiqué rappelle que le duo "a toujours mis en avant la diversité et la mixité qui sont deux valeurs essentielles de la maison Kenzo depuis sa création". Elle salue également des collections qui "ont inspiré toute une nouvelle génération". D’un point de vue financier, la maison Kenzo a réalisé un chiffre d’affaire de 238 millions d’euros en 2017 pour un bénéfice net de 43 millions d’euros. Les comptes déposés par la maison au tribunal de commerce attestent que ce bénéfice avait plus que doublé en deux ans.

Crédit photo: lvmh.fr, dr

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS