24 nouvelles entreprises ont rejoint le Fashion Pact

Les représentants des entreprises signataires du Fashion Pact se sont réunis pour la première fois le 24 octobre, à Paris, pour définir les modalités d’organisation encadrant la coalition.

Pour rappel, 32 entreprises de la mode et du textile s’étaient engagées, dans le cadre du Sommet du G7, le 26 août dernier, sur des objectifs concrets et communs dans trois domaines : climat, biodiversité et océans. Le Fashion Pact avait été présenté aux chefs d’Etat réunis au G7 à Biarritz, le 26 août 2019, par François-Henri Pinault, Pdg de Kering. Cette coalition mondiale d’entreprises de la mode et du textile (prêt-à-porter, sport, lifestyle et luxe) ainsi que de fournisseurs et distributeurs a été impulsée par une mission confiée par Emmanuel Macron à François-Henri Pinault . Les premiers signataires, outre Kering, représentent notamment le luxe, les leaders mondiaux du sport, la grande distribution et les grands magasins : Chanel, Burberry, Hermès, Stella McCartney, Prada, PVH (Tommy Hilfiger et Calvin Klein, Nike, Adidas, et Puma les Galeries Lafayette, Selfridges Group, H&M et Inditex et Carrefour…

Aujourd’hui, 24 nouvelles entreprises du secteur de la mode et du textile, toutes par ailleurs déjà engagées séparément dans une démarche environnementale, ont décidé de rejoindre cette coalition d’envergure pour la mode responsable, portant ainsi à 56 le nombre total de signataires et à environ 250 le nombre de marques engagées dans cette démarche. Les nouveaux « entrants » sont de très grands acteurs de la mode et de la distribution : parmi eux, Auchan Retail, Bally, Calzedonia, Celio, Damartex, Decathlon, El Corte Ingles, Farfetch, Geox, le groupe Beaumanoir et le groupe Eram, Kiabi, Promod, Spartoo-André, Zegna. A noter l’absence, depuis le début du processus, de Lvmh, déjà engagé de son côté dans un programme environnemental avec l’Unesco, n’a pas rejoint le Pacte.

L’ensemble des signataires sont convenus de rendre compte de leurs avancées en septembre 2020. A l’issue de la réunion, la Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire Brune Poirson a tenu à saluer le travail des entreprises signataires attachées au suivi des engagements pris.

24 nouveaux entrants parmi les grands de la distribution et de la Fast Fashion

Les nouveaux participants ont diversement communiqué sur leur « ralliement ». Auchan Retail par exemple, souligne sa participation en commercialisant sa première offre textile InExtenso « eco-friendly », qui illustre les enjeux portés par le Fashion Pact. InExtenso, veut rendre le textile « green » accessible au plus grand nombre grâce à sa nouvelle collection de jeans « eco-friendly ». Cette ligne porte les engagements responsables de la marque autour du zéro déchet et de la réduction du plastique, de la préservation de l’eau et du recyclage.

De son côté, le marque de mode masculine de luxe Ermenegildo Zegna a fait savoir par la voix de son Pdg, Gildo Zegna, : « Le Fashion Pact est un pas en avant remarquable visant à agir de manière proactive pour un monde durable. La première réunion s'est finalement tenue à Paris, démontrant que si nous unissons nos forces, nous pouvons atteindre nos objectifs, en poursuivant ensemble des actions concrètes pour le bien-être de notre planète ».

photo : réunion Fashion Pact

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS