(publicité)
(publicité)
(publicité)

Sebastian Suhl, jusqu'à l'été dernier pdg de Marc Jacobs, est prêt pour un nouveau poste. Il intègrera en janvier prochain l'équipe de Valentino en tant que directeur des marchés mondiaux, sous le pdg Stefano Sassi.

Sebastian Suhl avait pris les rênes de la marque de LVMH en 2014, à la place de Bertrand Stalla-Bourdillon. Au cours de son mandat chez Marc Jacobs, il mis un terme à la ligne de diffusion Marc by Marc Jacobs, lancée en 2000, et a mis l'accent sur les accessoires.

Par la suite, la marque américaine, désormais dirigée par Eric Marechalle (ancien pdg de Kenzo), a également décidé de geler le prêt-à-porter pour hommes, sous licence à Staff international, et de réduire l'équipe de la succursale de Paris.

Avant de rejoindre Marc Jacobs, Sebastian Suhl a dirigé Givenchy, après une carrière de 11 ans dans Prada, où il est entré en 2001 en tant que directeur général France, puis responsable de l’Asie-Pacifique quatre ans plus tard. Il est ensuite devenu COO en 2009, avec Patrizio Bertelli en tant que référent direct.

Selon wwd.com, Sebastian Suhl devra participer à l'expansion mondiale de la marque Valentino dans l'orbite du groupe Mayhoola, mais pourrait aussi contribuer à un éventuel retour sur le marché boursier. Les dirigeants ont déclaré à plusieurs reprises que « rien n'est prévu pour 2017 et tout projet sera revu à la lumière des conditions sur des marchés internationaux plus favorables ».

Décès d'Azzedine Alaïa, couturier surdoué et hors normes

Le couturier franco-tunisien Azzedine Alaïa, décédé à l'âge de 77 ans, s'est fait connaître du monde entier dans les années 1980 avant de poursuivre son travail hors système, loin des calendriers de défilés et de la presse, grâce à un réseau de clientes très fidèles.

Son décès, annoncé par l'hebdomadaire le Point, et confirmé à l'AFP par la Fédération de la haute couture et de la mode, a entraîné de multiples hommages. "C'est un couturier de grand talent qui s'en va. Je le connaissais pour son travail. C'est une très triste nouvelle", a déclaré à l'AFP le couturier Pierre Cardin.

"Petit par la taille mais immense dans la mode. Adieu Azzedine Alaïa", a réagi la créatrice Inès de la Fressange sur Twitter. Pour l'ancien ministre de la Culture et président de l'Institut du Monde Arabe (IMA) Jack Lang, "Azzedine savait mieux que quiconque sublimer les femmes". "Il les aimait et elles, en retour, lui vouaient une vénération infinie", a-t-il déclaré sur son compte Facebook, saluant la mémoire d'un "magicien des ciseaux et de la couture".

La galeriste italienne Carla Sozzani, amie très proche du grand couturier, a également confirmé sa disparition au magazine Women's wear daily, la bible des professionnels de la mode.

Contre les diktats

Allergique à la promotion, ce petit homme discret, invariablement vêtu d'un costume chinois passe-partout, avait le luxe de se passer de publicité. Ses rares défilés se déroulant en petit comité dans son atelier-boutique du Marais. "J'aime les femmes. (...) Je ne pense pas toujours à faire des nouveautés, à être créatif, mais à faire un vêtement pour que les femmes soient belles", avait expliqué le couturier aux yeux noirs pétillants, dans un entretien accordé à l'AFP en 2013, à l'occasion d'une rétrospective de son oeuvre au Musée Galliéra.

"C'est mieux qu'on m'expose de mon vivant, je m'en balancerai quand je serai mort. Et là, au moins, je vais pouvoir lire ce qu'écrivent les journalistes sur moi!", avait-il plaisanté à l'époque.

Alaïa concevait ses vêtements en trois dimensions, se servant peu du dessin. Il faisait beaucoup de sur-mesure, en haute couture, mais aussi du prêt-à-porter, contournant le diktat du renouvelement systématique à chaque saison: il lui arrivait de proposer la même robe "indémodable" deux ans d'affilée. "Avec lui, tout était au sommet : la couture, l'art, l'exigence, le travail, la maîtrise et toutes les femmes qu'il habillait. C'était un artisan au sens noble du terme et un homme farouchement attaché à sa liberté", a salué François-Henri Pinault, PDG du groupe Kering.

Le créateur était né en Tunisie autour de 1940 mais cultivait la coquetterie quant à sa date de naissance précise. "J'ai l'âge des pharaons. Les dates, je les ai effacées", disait-il.

Garbo et Goude

Etudiant la sculpture aux Beaux-Arts de Tunis, ce fils d'agriculteurs commence à travailler pour une couturière de quartier. Débarquant à Paris à la fin des années 1950, il travaille brièvement chez Dior et chez Guy Laroche. Jeune homme au pair, il commence à habiller des femmes du monde dont il devient souvent le confident. Elles lui présentent Arletty, l'une de ses muses, et même "la" Garbo.

Le couturier contribue largement à définir la sihouette féminine des années 1980, à l'assurance sexy, en inventant le body, le caleçon noir moulant, la jupe zippée dans le dos, des modèles copiés à l'inifini. Ses robes seconde peau sont à la fois provocantes et distinguées.

Les célébrités se l'arrachent, notamment la sculpturale Grace Jones qui pose dans ses vêtements sous l'objectif de Jean-Paul Goude. En 1989, c'est lui qui commande à Alaïa la toge-drapeau portée par la cantatrice Jessye Norman pour le défilé du Bicentenaire de la Révolution française. En 2000, il signe un accord avec Prada, qui lui permet de se développer, mais dont il se dégage sept ans plus tard, préférant s'adosser au géant suisse du luxe Richemont.

Malgré ce changement d'affiliation, Alaïa n'avait rien modifié à son fonctionnement, travaillant inlassablement de nuit, au son de vieux films. Son ultime défilé avait été présenté en juillet et ouvert par Naomi Campbell, protégée du couturier, qui l'appellait affectueusement "papa". (AFP)

Photo: Gabriel Bouys / AFP

Tony Ambroza nouveau directeur de marque de Carhartt

Carhartt a promu Tony Ambroza, vice-président principal du marketing, au poste de Chief Brand Officer. Il s’occupera de l'engagement de la marque dans tout le processus consommateur, comme les publicités télévisées, les réseaux sociaux, les événements, le marketing de détail, les activités Direct to Consumer (D2C) de Carhartt et au-delà, pour renforcer les liens entre les consommateurs et la marque.

« Tony est un marketer et retailer visionnaire, qui a aidé notre entreprise, fondée il y a 128 ans, à entrer dans une nouvelle ère de vente », a déclaré Linda Hubbard, présidente et Chief Operating Officer de Carhartt. « Tony a assumé des responsabilités de leadership accrues, au sein de nos équipes de marketing et de vente directe, et a fait preuve d'un leadership solide, d'une expertise stratégique et de la capacité de bâtir des équipes solides dépassant constamment les objectifs. »

Tony Ambroza a rejoint Carhartt en 2010. Au cours des sept dernières années, lui et son équipe ont étendu l’image de marque pour différentes catégories de produits, le sexe et la génération, les métiers, les artisans, les amoureux du plein air et ceux qui travaillent et vivent dans les climats les plus chauds et froids de la planète. Avant de rejoindre l'équipe de Carhartt, il a travaillé chez Under Armour, Inc. ainsi que chez Nike, Inc.

Photo : Carhartt Facebook

Jérôme Lambert devient le numéro deux du groupe Richemont

Le groupe suisse Richemont spécialisé dans l’industrie du luxe vient de nommer Jérôme Lambert au poste de responsable des opérations. Une promotion qui arrive quelque mois après sa nomination en tant que responsable des «services centraux et régionaux». Jérôme Lambert devient ainsi le numéro deux du groupe juste derrière le président Johann Rupert. Il s'occupera des marques IWC, Jaeger LeCoultre, Montblanc ou encore Vacheron Constantin. Les autres grandes marques, Cartier et Van Cleef & Arpels resteront dirigées leurs directeurs respectifs, Cyrille Vigneron et Nicolas Bos.

Le nouveau responsable opérationnel sera accompagné, entre autres, par Emmanuel Perrin qui a été promu responsable de distribution pour les horloges spécialisées. La nomination de Jérôme Lambert à la tête de l’horlogerie chez Richemont, fait suite au départ, en juillet dernier, de Georges Kern qui en était le patron depuis quelques mois.

Jérôme Lambert devra, dans les années à venir, confirmer les bons chiffres enregistrés par le groupe ces derniers mois. Richemont affiche une hausse de 12 pour cent de ses ventes mais aussi un bénéfice net de 80 pour cent au cours du premier semestre 2017 soit 974 millions d’euros.

Photo : Richemont
Nicolas Favre nommé directeur général d'Adidas France

Nicolas Favre a été nommé nouveau directeur général France d’Adidas. Il avait rejoint la marque en 1998, en tant que chef de produits et était à la tête du marketing depuis janvier 2015. Il était membre du comité exécutif de la marque depuis deux ans.

Le nouveau DG a été nommé Personnalité marketing de l'année par Marketing Magazine, en 2016. Il rapporte maintenant à Gavin Thomson, senior vice president West.

Adidas a annoncé jeudi une progression de son bénéfice net de 36 pour cent

Guillaume de Montplanet, précédemment à sons poste a été nommé senior vice president consumer direct de la zone Europe, en remplacement d'Alain Pourcelot, promu en mai 2017 managing director Western Europe.

L'entreprise a également nommé deux autres nouveaux leaders, Marta Rios, General Manager Iberia, sous Gavin Thomson, et Franck Denglos, general manager Italy, sous Winand Krawinkel, SVP East.

L'équipementier sportif allemand Adidas a annoncé jeudi une progression de son bénéfice net de 36 pour cent au troisième trimestre, à 526 millions d'euros, lui permettant de confirmer ses objectifs annuels de ventes et de résultat.

Le chiffre d'affaires sur trois mois a augmenté de 12 pour cent hors effets de change, et de 9 pour cent en euros, pour totaliser 5,7 milliards d'euros, et ce malgré l'absence cette année de grandes compétitions sportives.

Photo : Adidas

Simon Whitehouse quitte J.W. Anderson

Simon Whitehouse quitte son poste de pdg de J.W. Anderson. La société a annoncé que ce départ avait lieu pour des raisons personnelles et pour saisir de nouvelles opportunités en 2018.

La compagnie a annoncé qu'il quitterait officiellement son poste à la fin du mois de décembre et qu'un remplaçant sera annoncé de façon imminente. Avant J.W. Anderson, il avait travaillé pour des marques telles que Matthew Williamson, Diesel Black Gold et DKNY. Chez Diesel, il a été directeur des ventes mondiales et de la marque Diesel Black Gold pendant trois ans. Il a été directeur commercial mondial de Matthew Williamson pendant deux ans.

Le départ de Simon Whitehouse fait suite à un important remaniement chez LVMH

Simon Whitehouse est pdg de à J.W. Anderson depuis 2014, mais a gardé un profil discret durant son mandat, donnant rarement d’interviews. Il est arrivé à son poste, après que LVMH a pris une participation minoritaire significative dans J.W. Anderson. Jonathan Anderson est également le directeur créatif de Loewe, propriété de LVMH.

Le départ de Simon Whitehouse fait suite à un important remaniement chez LVMH la semaine dernière. Pietro Beccari a été nommé directeur général de Christian Dior Couture, succédant à Sidney Toledano, qui prendra la présidence et la direction de LVMH Fashion Group.

Sidney Toledano remplacera Pierre-Yves Roussel, qui restera au sein du groupe en tant que conseiller spécial du président et directeur général de LVMH, Bernard Arnault.

Photo : campagne Printemps-Eté 2017 de JW anderson

Weill nomme un nouveau directeur de la création

Weill a nommé Mathilde Castello Branco en tant que nouvelle directrice de création, selon Fashion Network. Mathilde Castello Branco, qui est arrivée en juillet, présentera sa première collection pour la maison française pour l'Automne-Hiver 2018.

La marque, fondée à Paris en 1892 par Albert Weill, est désormais pris en charge par la cinquième génération de la famille. Après Edward Achour comme directeur de la création depuis 2008, Weill a chois la créatrice franco-brésilienne Mathilde Castello Branco afin d’atteindre le marché du luxe haut de gamme.

Avant de rejoindre Weill, Mathilde Castello Branco était associée en tant que directrice artistique chez Princesse tam.tam. Avant cela, elle a travaillé comme directrice artistique d'Azarro de 2011 à 2012 et comme assistante d'Alber Elbaz chez Lanvin pendant une dizaine d'années.

Fashion Network ajoute que la société a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 40 millions d'euros, principalement alimenté par ses 30 magasins sur le marché français. La collection Weill est également disponible à l'international dans les magasins franchisés et les points de vente multimarques en Europe, en Amérique et en Asie.

Photo : Weill Facebook

Nicola Glass nommée à la direction artistique de Kate Spade

Le groupe Tapestry Inc. anciennement connu sous le nom de Coach Inc., a choisi Nicola Glass pour succéder à Deborah Lloyd à la direction artistique de la marque Kate Spade. L’ancienne vice-présidente senior des accessoires chez Michael Kors qui avait également travaillé pour Gucci, sera en charge, à partir de janvier 2018, de la conception de tous les produits ainsi que de l’image de la marque et des magasins.

« La nomination de Nicola Glass marque une étape importante dans le prochain chapitre de Kate Spade.Il y a très peu de dirigeants créatifs comme elle, qui ont à la fois le talent pour diriger les équipes de création et l’approche et la compréhension nécessaires afin de faire évoluer une entreprise de maroquinerie en pleine croissance » a déclaré le pdg de Tapestry, Victor Luis dans un communiqué.

"Je suis très honorée de rejoindre Kate Spade en tant que nouvelle directrice artistique. C'est une marque que j'admire depuis longtemps et j'ai hâte de diriger l'équipe dans ce prochain chapitre de l'évolution et de la croissance de Kate Spade.» a confié Nicola Glass.

Basé à New York, Tapestry, est un groupe américain d'accessoires de luxe et de lifestyle qui possède des marques telles que Kate Spade ou encore Stuart Weitzman.

Photo : Facebook Kate Spade
Le directeur du design Ken Link quitte Nike pour Adidas

Ken Link a démissionné. L’ancien directeur de la création de Jordan Brand, a quitté son poste chez Nike pour rejoindre la marque rivale, Adidas.

Ken Link a travaillé pendant plus de 20 ans au sein de Nike, d'abord en tant que responsable du design pour Nike Basketball et Nike Training, avant d'être nommé directeur du design de Jordan, en octobre 2016.

Selon Sole Collector, la page LinkedIn de Link indique que son employeur actuel est «///», un clin d'œil à la marque aux trois bandes du géant allemand, avec son titre de vice-président du design pour Adidas Basketball.

Ken Link avait publié une annonce sur la possibilité de quitter l'entreprise sur son compte Instagram personnel le 30 octobre.

Photo : Adidas facebook

Sidney Toledano, PDG de Christian Dior, passe la main après 19 ans

Sidney Toledano, PDG de la maison Christian Dior depuis près de 20 ans, va quitter ses fonctions et sera remplacé par l'actuel directeur général de Fendi, Pietro Beccari, a annoncé mercredi sa maison-mère LVMH dans un communiqué.

"Sidney Toledano est l'acteur principal du grand succès de Christian Dior Couture dans le monde. Il a conduit un travail formidable pour développer la maison exceptionnelle qu'est Christian Dior Couture et faire rayonner son élégance et sa modernité à travers des créateurs de grand talent", a souligné Bernard Arnault, PDG du géant mondial du luxe qui détient un portefeuille de 70 marques.

Sidney Toledano, 66 ans, avait précédemment exercé au sein de la maison Lancel (groupe suisse Richemont), dont il était directeur général jusqu'en 1993, année de son passage chez Christian Dior Couture pour y développer la maroquinerie, avant de devenir PDG du groupe en 1998.

C'est sous sa direction que Dior a gagné en notoriété, particulièrement dans la mode masculine grâce au succès des collections d'Hedi Slimane, directeur artistique entre 2000 et 2007. C'est également M. Toledano qui avait mis à pied le couturier-star John Galliano en 2011, après ses injures antisémites proférées dans un café parisien.

Sidney Toledano - qui devient membre du comité exécutif de LVMH - sera remplacé début 2018 à la tête de la prestigieuse maison Dior par Pietro Beccari, 50 ans, actuel directeur général de Fendi, autre marque de LVMH. Fondée il y a 70 ans, la maison Christian Dior emploie environ 5.000 salariés et ses produits sont distribués quasi exclusivement dans un réseau mondial de 198 boutiques. Ses ventes ont été multipliées par deux au cours des cinq dernières années.

La direction artistique des collections de haute couture a été confiée en 2016 à la styliste italienne Maria Grazia Chiuri. (AFP)

Photo: Anne-Christine Poujoulat, Alberto Pizzoli / AFP