Fashion Week: Moncler brave le grand froid dans un défilé en plein air

La marque de doudounes Moncler n'a pas froid aux yeux: elle l'a prouvé samedi soir à la Fashion Week de New York, présentant son défilé en plein air, par des températures exceptionnellement froides de -24°C en ressenti.

La présentation de ses collections est toujours un spectacle, et celle de samedi soir, sur la place du Lincoln Center, n'a pas dérogé à la règle, devant une petite foule de spectateurs transis: une centaine de figurants, en tenue de ski bleu roi, casque assorti, masque de ski, chaussettes et chaussures noires, ont d'abord défilé au pas militaire, sur l'immense esplanade, se croisant en différentes figures, et faisant quelques facéties.

Les mannequins, hommes et femmes, sont arrivés ensuite, certains avec des skis, d'autres un surf, d'autres encore avec un paquetage sur le dos, prenant la pose sur la grande place, alors que de l'opéra emplissait l'espace. Les tenues élégantes de ski, souvent coordonnées, les doudounes confortables, les grosses bottes à poils longs et toques assorties, jaunes, violettes ou bleues, le rouge et noir d'un manteau de laine court sur mini-jupe assortie, étaient plus que nécessaires pour résister au grand froid.

Fashion Week: Moncler brave le grand froid dans un défilé en plein air

Les températures et le vent étaient tellement glacials que le maire de New York, Bill de Blasio, avait recommandé aux New-Yorkais d'éviter de sortir. Après la présentation de la marque de luxe italienne d'origine française, les spectateurs ont été invités à s'approcher, prenant joyeusement la pose avec les modèles toujours immobiles.

Ne restait plus ensuite qu'à rentrer au chaud, les mannequins traversant alors avec skis et surfs le David Geffen Hall, qui abrite l'orchestre du Philharmonique de New York, à la grande surprise des New-Yorkais venus écouter un concert. (AFP)


 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS