Playologie lance son showroom virtuel sur tous les univers de la mode et du design

Playologie célèbre ses trois ans avec un challenge à la clé. Le showroom virtuel français, créé par Sébastien de Hutten et sa soeur Marie Czapska, les deux fondateurs des salons Playtime -dédiés à l’univers de l’enfant et de la future maman- a réussi à bien se positionner sur le secteur 2.0. Cette année, l’interface passe à la vitesse supérieure et prévoit non seulement une augmentation du nombre de ses acheteurs pour la fin de l’année, mais elle se propose aussi d’élargir son activité à la mode homme et femme et au design.

FashionUnited : Comment a évolué Playologie depuis sa création en 2014 ?

Sébastien de Hutten : Après des débuts chaotiques dus à des difficultés de développement et de conception, les premiers tatonnements sont à présent derrière nous et nous avons enfin lancé la plateforme sur tous les univers de la mode et du design, avec un système pleinement opérationnel, en sept langues et doté de fonctionnalités uniques pour ce type de site. Playologie est aujoud’hui un site absolument incroyable, à la fois un salon en ligne et un outil de travail sur lequel un marque peut regrouper l’ensemble de ses équipes commerciales, de la prise de commande au bon de livraison en passant par la facturation.

Les marques ont-elles adopté facilement ce nouvel outil ? Quels avantages ont-elles à vendre leurs produits dans ce showroom virtuel ?

L’adoption de la plateforme est très progressive car, malgré les besoins évidents de trouver de nouvelles manières de travailler, les vieilles habitudes sont longues à faire évoluer. Le premier bénéfice est induit par le fait que les acheteurs n’ont que très peu de temps pour prendre les commandes sur les salons physiques qui deviennent de plus en plus des lieux de rencontres, de présentation, d’échanges et d’inspiration. Sur Playologie, les commandes c’est toute l’année !

Playologie lance son showroom virtuel sur tous les univers de la mode et du design

Aujourd’hui, combien de marques vendent leurs collections sur Playologie ?

Nous avons en ce moment environ 130 marques actives sur le site, mais les univers de l’homme, de la femme et de la déco ont encore à prendre leur envol.

Quels critères doivent avoir les marques pour vendre sur Playologie ?

Les critères de sélection qui sont les nôtres n’ont pas changé depuis 20 ans ! Nous recherchons avant tout des collections qui ont une histoire, une identité qui leur est propre et que nous pourrons défendre.

Combien d’acheteurs sont recensés chaque année ?

Nous avons pour le moment 1800 acheteurs inscrits et travaillons sur une base de 30 000 acheteurs potentiels que nous devons convaincre des bienfaits de passer par un site comme Playologie. Nous devrions ainsi passer avant la fin de l’année à 2500 acheteurs inscrits, un nombre qui augmentera proportionnellement au nombre de marques qui rejoindront la plateforme. Pour les acheteurs, Playologie est gratuit, sans commissions, confidentiel, sécurisé… ils n’ont somme toute que des avantages à s’inscrire !

Sur quel marché Playologie est-il le plus dynamique ?

Le marché européen est pour le moment le plus dynamique, mais nous avons de plus en plus d’acheteurs asiatiques et américains qui utilisent la plateforme activement. Nous comptons sur nos filiales au Japon et aux Etats-Unis pour appuyer ce développement.

Playologie lance son showroom virtuel sur tous les univers de la mode et du design

Combien coûte l’abonnement et quels services sont fournis aux clients ?

Le prix de l’abonnement dépend du nombre de références de la marque. De manière générale nous constatons que le prix d’un abonnement sur toute l’année revient pour beaucoup à avoir, sur un salon physique, un stand de 4m2 durant 3 jours, une fois par an ! Quoi qu’il en soit la comparaison s’arrête là, car Playologie est parfaitement complémentaire de ces salons et c’est la raison pour laquelle nous avons voulu que le prix de notre abonnement soit le plus compétitif du marché !

Hormis une palette très large de fonctionnalités qui est proposée de manière illimitée à tous nos abonnés, nous nous engageons aussi à communiquer activement sur les marques auprès des acheteurs et travaillons chaque jour à la visibilité internationale de la plateforme et de ses membres.

Avez-vous prévu des nouveautés cette année à incorporer dans le showroom virtuel ?

La grande nouveauté est bien entendu le lancement cette année sur tous les univers de la mode et du design. C’est un développement particulièrement ambitieux, mais qui nous semblait indispensable car aujourd’hui parfaitement en adéquation avec un marché de plus en plus transversal.

Photos : Courtoisie de Playologie. Sébastien de Hutten et Marie Czapska ©Karel Baras

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS