• Home
  • Actualite
  • Business
  • Les Galeries Lafayette envisagent de supprimer 185 postes

Les Galeries Lafayette envisagent de supprimer 185 postes

Business

Par Odile Mopin

3 déc. 2020

Lundi dernier, deux jours après la réouverture des magasins, les Galeries Lafayette ont annoncé aux représentants syndicaux du groupe envisager une réorganisation de l’entreprise qui impliquerait 185 suppressions de postes ». Selon la CFDT Galeries Lafayette, les fonctions administratives au siège, sont les plus concernées : au sein notamment de 44 GL, une centrale d’achat du groupe, de GL Voyages et de la direction comptable de Galeries Lafayette Services. La direction prévoit un plan de départs volontaires puis si nécessaire, un plan de sauvegarde de l’emploi suivrait.

2185 postes dans le viseur

Le Groupe Galeries Lafayette – BHV-Marais (qui regroupe également Mauboussin, La Redoute et Louis Pion) est durement impacté par la crise. Selon Nicolas Houzé, son directeur général, invité de BFM le 20 novembre dernier, son chiffre d’affaires sera divisé par deux cette année. Le dirigeant soulignait la « double peine » des Galeries, à la « confluence du tourisme et du commerce », les deux secteurs les plus impactés par la crise sanitaire. Le flagship du boulevard Haussmann est particulièrement pénalisé, avec une clientèle habituellement constituée à 60 pout cent de touristes étrangers. Selon diverses projections, le groupe n’attend pas un retour d’une partie de la clientèle internationale avant le dernier trimestre 2021. Et espère renouer avec l’équilibre fin 2022. Les Galeries Lafayette alignent à ce jour 58 magasins en France, dont 28 exploités en propre.

Crédit: Galeries Lafayette