• Home
  • Actualite
  • Business
  • Le chiffre d’affaires du e-commerce en hausse de 12 pour cent au premier trimestre 2022

Le chiffre d’affaires du e-commerce en hausse de 12 pour cent au premier trimestre 2022

Par Sharon Camara

20 mai 2022

Business

Pixabay

La dynamique du e-commerce observée durant les deux années de pandémie et de confinement, se confirme en 2022. Même si la grande majorité des restrictions liées à la crise sanitaire ont été levées, les français n’ont pas abandonné les habitudes d’achats en ligne. Au premier trimestre 2022, la Fevad dévoile que le e-commerce a enregistré une croissance de 11,8 pour cent par rapport au premier trimestre 2021 et atteint 32,5 milliards d’euros, soit plus de trois milliards par rapport à l’année dernière.

Le nombre de transactions s’élève à 527 millions contre 499 millions au premier trimestre 2021. Le montant moyen de ces transactions (produits et services) progresse pour atteindre 62 euros et repasse au-dessus du niveau du premier trimestre 2019. Cette évolution est notamment la conséquence de la remontée du poids des secteurs du tourisme et des loisirs dans le chiffre d’affaires global, ainsi que de la variation des coûts du transport.

Des chiffres qui concernent les produits et les services, proposés en ligne. Au premier trimestre 2022, les ventes de produits reculent de 12 pour cent par rapport au premier trimestre 2021 qui avait connu un niveau d’activité élevé en raison des nombreuses restrictions (couvre-feu à 18 heures, fermeture progressive des centres commerciaux, grands magasins et grandes surfaces, confinement de certaines régions). Cependant, elles restent supérieures de 15 pour cent par rapport au premier trimestre 2020. Quant aux ventes de services, elles sont en hausse de 43 pour cent par rapport au premier trimestre 2021.

Le e-commerce se présente désormais comme un canal indispensable pour le développement des entreprises. Selon l’étude retail 2022 publiée par la plateforme Adyen, 92 pour cent des entreprises (tous secteurs confondus) envisagent d’investir dans le digital et l'omnicanalité, au cours de cette année 2022.