La crise sanitaire booste les leaders du e-commerce

Et ce malgré les retards de livraisons, toujours autorisées, en dépit de la fermeture des points de relais. La FEVAD (Fédération du e-commerce) l’a annoncé début février, les ventes en ligne ont franchi la barre des 100 milliards d’euros de chiffre d'affaires en France en 2019. Tous produits confondus, celles-ci représentent 10 pour cent du commerce français. Et mis à part l’alimentaire, la fermeture des magasins physiques et le confinement devrait encore doper cette croissance.

En témoigne Amazon, leader mondial et premier acteur du e-commerce en France en 2019, avec près de 22 pour cent de parts de marché. Le géant américain a annoncé sur son blog, par la voie de son vice-président des opérations internationales Dave Clark, qu’il allait recruter massivement, aux Etats-Unis et dans ses centres de logistiques. « La pandémie de COVID-19 se poursuit, et Amazon et notre réseau de partenaires aident les collectivités partout dans le monde, en livrant des fournitures essentielles directement aux portes des gens qui en ont besoin. Nous observons une augmentation significative de la demande, ce qui signifie que nos besoins en main-d’œuvre sont sans précédent pour cette période de l’année ».

Amazon recrute massivement

Parmi les best-sellers actuels sur le site du géant américain, piles, livres, jeux de sociétés, mais aussi blouses blanches et chaussettes dans la catégorie habillement…. Plus fun, moins « fashion-safe », les articles de mode les mieux notés sont les jeans, les tee-shirts, les sneakers et les montres.

Pour en savoir plus sur les impacts du Covid-19 liés au secteur de la mode en France, rendez-vous sur notre page dédiée.
Pour ne louper aucune actualité internationale liée au Covid-19, rendez-vous sur notre page en anglais
.

crédit : Amazon Camus, Seattle

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS