Kering : un troisième trimestre résilient mais Gucci à la peine

Le groupe de luxe vient de publier les résultats de son troisième trimestre 2020 : à 3, 7 milliards d’euros, le chiffre d’affaires se redresse de façon significative pendant la période, dans un environnement difficile . En baisse de 4,3 pour cent en données publiées, les ventes sont quasi stables (- 1, 2 pour cent) en comparable au regard du troisième trimestre 2019, malgré la crise sanitaire. Pour mémoire, au second trimestre, la baisse était de 43,5 pour cent en données publiées et de 43,7 pour cent en comparable. Tandis que le chiffre d’affaires du réseau de boutiques en propre des maisons du groupe retrouve globalement le niveau d’avant – Covid.

Une croissance « exceptionnelle »

Kering relève également la croissance « exceptionnelle » des ventes en ligne (+ 102 pour cent), tirée par les Etats-Unis et l’Asie-Pacifique. Sur les neuf premiers mois de l’année, l’e-commerce représente 12, 5 pour cent des ventes en propre. En revanche, les ventes Wholesale sont en recul de -5,2 pour cent à données comparables, en ligne avec le ralentissement du « travel retail ». Ce repli, reflète aussi, selon le groupe, sa volonté d’aller « vers une distribution plus exclusive ».

La très forte croissance de certaines zones, a bénéficié au groupe français, à commencer par l’Amérique du Nord (+ 44, 1 pour cent), puis l’Asie-Pacifique (+ 18, 5 pour cent), en particulier la Chine continentale. En revanche l’Europe de l’Ouest reste en berne (- 41 pour cent), ainsi que le Japon dans une moindre mesure le Japon, (- 22, 8 pour cent), marchés toujours très pénalisés par le reflux touristique.

Les Maisons enregistrent des performances diverses : Gucci, la maison phare du groupe accuse, après des années de hausse, un recul de 8, 9 pour cent en comparable, pour un chiffre d’affaire trimestriel de 2,09 milliards d’euros. Les ventes de Saint Laurent atteignent 510,7 millions d'euros, de 3,9 pour cent en comparable. Tandis que Bottega Veneta, en pleine ascension, surfe sur un chiffre d’affaires en hausse de 20, 7 pour cent en comparable, à 332, 5 millions d’euros.

« Face à des conditions qui demeurent incertaines, et malgré une visibilité limitée, nous sommes bien préparés et confiants dans notre capacité à réaliser de bonnes performances dans la durée », a commenté le Pdg de Kering François-Henri Pinault. Le groupe va poursuivre ses investissements stratégiques, avec, notamment, l'avancée des programmes liés à l'internalisation des sites d'e-commerce.

Crédit: Gucci

 

Related Products

 

Sur le même sujet

 

PLUS D'ACTUALITÉ

Les dernières annonces d'emploi

 

LES PLUS CONSULTÉS